Insuffisance cardiaque : et si votre cœur essayait de vous dire quelque chose ?

L’insuffisance cardiaque est méconnue des Français alors qu’elle représente un risque élevé de mortalité.

L’Assurance Maladie du Val-d’Oise en partenariat avec la ville de Sarcelles sensibilise la population du département du Val d’Oise, à sa nouvelle campagne de prévention sur l’insuffisance cardiaque et ses signaux d’alerte.
> Rendez-vous le mardi 31 janvier prochain de 14h à 16h à l’agence CPAM de Sarcelles au 1 avenue du 8 mai 1945

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?

C’est l’incapacité du muscle cardiaque à assurer normalement son rôle de propulsion du sang dans l’organisme. Cette maladie se manifeste d’abord à l’effort puis au repos.

L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique lourde de conséquence.

Détérioration de la qualité de vie, hospitalisations répétées, décès… l’insuffisance cardiaque est une maladie chronique lourde de conséquence qui concerne 1,5 million de personnes en France et devrait progresser de 25 % tous les 4 ans.

C’est une maladie fréquente et sévère. Elle est à l’origine de 200 000 hospitalisations par an.

Dans le Val-d’Oise en 2017 : plus de 9 200 personnes de plus de 40 ans sont diagnostiquées insuffisants cardiaque, dont près de 37 % en décèdent.

Ce nombre est sous-estimé faute de diagnostic.

Les signes d’alerte de l’insuffisance cardiaque.

Les signes et symptômes de l’insuffisance cardiaque sont peu connus alors qu’ils devraient pourtant amener à consulter un médecin très rapidement dès leur apparition.

Quatre symptômes évocateurs d’insuffisance cardiaque.

Essoufflement inhabituel :
Des difficultés à reprendre son souffle après un simple effort ou au repos ?
Prise de poids rapide :
2 à 3 kilos supplémentaires en quelques jours et sans explication ?

Pieds et chevilles gonflés :
Des œdèmes qui apparaissent sur les pieds et les chevilles, laissant visible la marque de l’élastique des chaussettes ?
Fatigue excessive :
une sensation de fatigue importante lors de la réalisation des activités quotidiennes, comme la marche, la montée des escaliers ou encore le port de charges ?

L’importance du diagnostic précoce.

Certaines maladies chroniques constituent des facteurs de risque comme l’infarctus du myocarde, l’hypertension artérielle, le diabète et l’obésité.
Diagnostiquée précocement, une insuffisance cardiaque peut souvent permettre aux soignants de traiter la maladie sans recours à l’hospitalisation.

Une fois stabilisée, avec un traitement global agissant sur la cause de la maladie et ses symptômes, la qualité de vie du patient insuffisant cardiaque peut être préservée par une bonne hygiène de vie : faire une activité physique régulière, se peser tous lesjours, suivre ses traitements médicaux, modifier ses habitudes alimentaires (en réduisant le sel), arrêter de fumer un suivi régulier par son équipe de soin.

Infos +

https://www.ameli.fr/val-d-oise/assure/actualites/insuffisance-cardiaque-stands-dans-les-agences-de-la-cpam-du-val-d-oise