Lakshmi Dutt, de renommée internationale, où l’artiste de l’éblouissement expose à Sarcelles

En expo du mercredi 23 novembre au mercredi 7 décembre à l’école d’art Janine Haddad

Lakshmi Dutt a enseigné pendant plus de 30 ans sa passion, à l’école d’art de Sarcelles et participé à de nombreuses biennales et expositions internationales de gravure.
Avec 10 Expositions personnelles en Inde, 16 en France et 1 en Israël, elle a également exposé dans les Biennales d’Espagne, des Etats-Unis, de France, d’Italie, du Japon, de Grande Bretagne, des Pays Bas et de Yougoslavie.

« D’ instinct, mon travail est en relation avec la nature.
La chute d’un éclair, un espace plein de lumière, les anfractuosités des roches, le filigrane de la flore, la sève s’écoulant de façon enivrante, les formes planétaires sont d’autant d’appels que discerne mon œil intérieur, et les vents, les eaux, les reflets, les forêts.
Pourquoi aller chercher des sujets ailleurs?
La nature  tout autour de nous répond à mes besoins intimes.
Et mes gravures vous parleront d’éblouissement, d’avalanche, d’explosion, et de forces naturelles » Laskshmi Dutt

Laskshmi Dutt est née à Agra en 1942

Après des études aux Beaux Arts de New Delhi, puis à Paris, elle se spécialise en gravures couleurs. Boursière du Gouvernement français de 1968 à 70, elle suit les ateliers des grands maîtres parisiens comme William Hayter, Fried Lander. Depuis 1970 elle expose à Paris et en province, à l’étranger et bien sûr en Inde.
Elle fait partie des artistes indiens reconnus, installés en France. Elle anime les cours de dessin et peinture, gravure et sérigraphie et a suscité des vocations de graveurs dans ses ateliers.

L’artiste anime, dans le cadre de la politique de la réussite éducative menée par la ville de Sarcelles, des ateliers destinés à plus de 620 enfants de 5 à 17 ans.