Lundi de 14 h à 17 h
Mercredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h
Samedi de 10 h à 12 h et sur rendez-vous
Entrée libre

photo1 photo2 photo3 photo4 photo5

 

Présentation

photoPresentation

Superficie en m2

L'habitation principale et la cour : 882,22 m2
Le parc : 2 360,70 m2
Le potager : 1 163,70 m2
Total : 4 342,22 m2

 

  

Par Franck Pouget, Président de l'association Sarcelles et son histoire.
Cette propriété remontant au XIXe siècle dans son plan actuel est située au cœur du village de Sarcelles.

Elle retrouve depuis septembre 2000 une nouvelle existence grâce à la ville qui en fait la Maison du Patrimoine.

A cette date, la maison est mise à la disposition de l'association Sarcelles et son histoire qui dispose alors, d'un lieu privilégié pour faire connaître l'histoire du village et du grand ensemble de Lochères à travers des collections permanentes, des expositions temporaires, des publications, des échanges, des participations et des actions pédagogiques.

 

La cour

La propriété comprenait, comme sur le plan ci-dessus datant de 1875, une entrée par le n° 1 de la rue des Pilliers avec une belle cour avec une remise, une buanderie, une serre avec grenier au-dessus et un bûcher. A la suite de la cour, séparée de celle-ci par une grille en fer, on trouvait une basse-cour avec des écuries, un bûcher avec le grenier au-dessus, un puits et un poulailler.

 

La maison d'habitation principale

Elle s'élevait sur deux étages bâtis sur une cave. Le rez-de-chaussée se composait d'un vestibule et, de part et d'autre, d'un escalier central avec boiseries en trompe l'œil, d'un grand et beau salon attenant à une salle de billard, d'une salle à manger, d'une cuisine, d'un lieu d'aisance et d'un pigeonnier.
Au premier étage se trouvaient 5 chambres dont 3 avec cheminée ; au second, on trouvait les chambres des domestiques, un grenier et un fruitier (local ou étagères pour conserver les fruits).

 

Le parc

Derrière la maison, il y avait un jardin anglais planté d'arbres d'agrément et d'arbustes et dans le prolongement de celui-ci, un potager planté d'arbres fruitiers dans lequel se trouvaient un appentis et une source.
En 1890, une orangerie sera construite dans le jardin d'agrément. En 1912 furent ajoutés, un jardin potager et une serre avec appareil de chauffage, une pompe et une remise à outils.