logo com externe semi bold

L'Insee réalise, entre le 15 avril et le 22 juin 2019, une enquête sur les ressources et les conditions de vie des ménages.

L'enquête est réalisée dans le but de recueillir de l'information sur les revenus et les conditions de vie dans les pays européens. Mieux comprendre les phénomènes de l'exclusion sociale, de la pauvreté et mieux cerner les inégalités de ressources. Le suivi des personnes interrogées sur plusieurs années constitue une spécificité de cette enquête. Il s'agit d'un panel.
Un module complémentaire est introduit chaque année. Le module secondaire 2019 porte sur le thème de la mobilité sociale et vise à mieux connaître la situation économique et sociale de la famille des individus au moment de leur adolescence (environnement familial de l’adolescent, profession des parents, etc.).
Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.

La procédure :
Durant cette période, les ménages seront interrogés par Madame KARA, enquêtrice de l'Insee, et préalablement prévenus individuellement par lettre et informés de son nom.
Munie d'une carte officielle l'accréditant, elle sera tenue au secret professionnel.
Les réponses resteront strictement confidentielles. Elles ne serviront qu'à l'établissement de statistiques.
La loi en fait la plus stricte obligation.

 

Actu collecte DV

En ce mois d'avril, c'est la reprise hebdomadaire de la collecte des déchets végétaux. Pensez à consulter votre calendrier de collecte pour connaître les jours de ramassage.

Les déchets végétaux acceptés à la collecte : branches, herbe coupée, feuilles et fleurs à déposer dans votre bac de déchets végétaux (identifié par un adhésif  " Déchets végétaux ").
Présentez vos branches en fagot d’un volume maximum d’1,50 m par 50 cm, ficelé avec des liens naturels. Diamètre de la branche maximum 10 cm. Si votre bac de déchets végétaux est rempli, présentez vos fagots au pied de votre bac.
Ces déchets peuvent également être déposés en déchèterie.
Pensez à les composter ! Votre éco-composteur pour 10 €. Remplissez le bon de commande.
Retrouvez les dates de collecte sur votre calendrier.

Les souches et les troncs sont refusés à la collecte, acceptés en déchèterie.
La terre, les cailloux et les gravats sont refusés à la collecte, acceptés en déchèterie.
Les pots de fleurs sont refusés à la collecte. A déposer dans votre bac gris (ordures ménagères) ou en déchèterie.
Les sacs plastiques sont refusés à la collecte. A déposer dans votre bac jaune (emballages et papiers).

 
Rappel : la déchetterie on y pense !TABLEAU DES DÉCHETS
Un déménagement ? Un " nettoyage de printemps " ? Et vous voilà avec pleins d’objets ou de déchets à jeter ! Dans un premier temps, si ces objets ne sont pas abîmés, pensez à les donner, à une association par exemple, sinon ayez le reflexe déchèterie, leur accès est gratuit !

Pourquoi aller en déchèterie ?
En complément des collectes en porte-à-porte, les déchèteries vous permet de :
- jeter des déchets qui ne peuvent pas être pris en charge par les collectes traditionnelles (pneus, pots de peintures, huiles moteurs, végétaux volumineux...)
- protéger l’environnement en limitant les dépôts sauvages et en collectant les déchets polluants
- économiser les ressources naturelles en favorisant le recyclage et la valorisation

 

Terra Recyclage S 01 1024x795

30 jeunes sarcellois de l’école Kergomard, ont souhaité définir un certain nombre de gestes au quotidien pour préserver la Planète en rédigeant une charte à destination du monde entier pour lutter contre les pollutions qui envahissent notre Planète.

Ils ont été soutenus dans leur démarche par des élèves de CP du Lycée Français Prins Henrik (Denemark) qui ont poursuivi la réflexion dans le cadre scolaire, ainsi que leurs professeur respectifs Yann Couëdel (Danemark), Bruno Salmon (France) et Jean-Yvon Lafinestre (enseignant spécialisé Rased)

Vous pouvez retrouver cette charte et y contribuer sur le site https://planete-inter-nette.org

 

 " Dans le cadre de la loi n°2016-1048 du 1er août 2018 qui réforme la gestion des listes électorales et crée un répertoire électoral unique (REU) géré par l'Insee, il est désormais possible pour chaque électeur d’interroger sa situation électorale (ISE).

Aussi, à compter de lundi 11 mars 2019, chaque électeur peut accéder au site service-public.fr afin de se renseigner sur sa commune d’inscription et le bureau de vote auquel il est rattaché.

Si l’électeur n’apparaît pas sur l'application, il est invité à contacter le service des Elections ou à déposer une demande d’inscription sur les listes électorales sur le même site."

 

affiche enquete cdt

L’Institut national des statistiques et des études économiques (Insee) et la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère du travail (Dares) effectuent depuis de nombreuses années, une importante enquête sur l'emploi, le chômage et l'inactivité des personnes résidant en France. L'objectif étant de mieux connaître les conditions de travail et leurs évolutions ; ce qui permet de déterminer combien de personnes ont un emploi, sont au chômage ou ne travaillent pas (étudiants, retraités...). La participation à cette enquête est obligatoire et fondamentale, car elle détermine la qualité des résultats.

La procédure :
Tout au long de l'année, les ménages seront interrogés par Madame KARA, enquêtrice de l'Insee, et préalablement prévenus individuellement par lettre et informés de son nom.
Munie d'une carte officielle l'accréditant, elle sera tenue au secret professionnel.
Les réponses resteront strictement confidentielles. Elles ne serviront qu'à l'établissement de statistiques.
La loi en fait la plus stricte obligation.


*La collecte en cours depuis le 1er octobre 2018 se déroulera jusqu'au 31 mai 2019.

Le dépliant d'information est à télécharger ici

 

Aff.CRC AtelierTheatre2019 repro Page 1

À partir du 9 janvier 2019, ouverture d'ateliers théâtre.Tous les mercredis avec Rose-Mary d'Orros, comédienne.

L’art dramatique fait son entrée au Conservatoire à rayonnement communal de la ville de Sarcelles qui ouvre dès le mois de janvier 2019, des ateliers de théâtre pour enfants (à partir de 6 ans), adolescents et adultes. Par une approche pédagogique et artistique du théâtre, les parcours d’éveil et d’initiation animés par la comédienne Rose-Mary d’Orros proposent un enseignement fondé sur la pratique collective du jeu, l’approche de textes, la découverte des outils fondamentaux de l’acteur : le corps, la voix, le geste, la structuration de l’espace et du temps. Au sein de chaque atelier, les élèves se confrontent à l’expérience de la scène et concrétisent leur apprentissage par la rencontre avec le public, lors de représentations.
La comédienne Rose-Mary d’Orros rejoint l’équipe pédagogique du Conservatoire à rayonnement communal de Sarcelles en 2019. Actrice, auteure, chanteuse, artiste aux multiples facettes, Rose-Mary d’Orros a animé plusieurs ateliers d’expression théâtrale à Sarcelles et en Ile-de-France, tout en poursuivant sa carrière sur les scènes nationales. Elle met aujourd’hui son talent et son énergie au service de la transmission pour permettre aux jeunes Sarcellois de s’initier aux techniques du jeu théâtral, de vivre un parcours de création artistique et d’acquérir une culture théâtrale.

Les séances ont lieu le mercredi après-midi à la salle Jacques Berrier (rue Pierre Brossolette) au coeur du village de Sarcelles.
Selon l’âge des participants, 3 ateliers sont proposés :
>Atelier Éveil 6-10 ans - de 13h50 à 15h

>Atelier Initiation 11-14 ans - de 15h15 à 17h15
>Atelier en Scène adolescents à partir de 15 ans et adultes - de 17h30 à 19h
[Tarif unique = 25 € par trimestre]

Renseignements et inscriptions auprès du Conservatoire à rayonnement communal :
2, avenue Paul Langevin - 95200 Sarcelles
Tél. 01 39 90 14 94  - conservatoire@sarcelles.fr

 

 

De septembre 2018 à juin 2019.

Justine Haelters et Leticia Martinez-Perez.
Dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique (CLEA) de Roissy Pays de France, les communes de Sarcelles, Arnouville, Bonneuil-en-France et Ecouen ont décidé d’accueillir ensemble une équipe artistique en résidence-mission.

En s’appuyant sur les différents services et acteurs locaux, ces communes ont cherché une articulation pertinente entre le dispositif d’éducation artistique CLEA, leurs problématiques de territoire et la thématique Traverser, choisie pour l’année 2018-2019, pour porter un appel à candidatures commun. Le territoire s’est associé à plusieurs partenaires : le Château d’Ecouen - Musée national de la Renaissance et les bibliothèques intercommunales d’Arnouville et de Sarcelles.

Lire la suite…

Traverser
Traverser, au fil de l’ancienne N16, la diversité des paysages, des villes et des villages. Traverser, au fil de l’histoire, les mutations architecturales et démographiques. Traverser, au fil des générations, les stéréotypes sur la ruralité et les grands ensembles. Par le biais des arts visuels, le micro-territoire a souhaité valoriser le patrimoine matériel et immatériel qui constitue son identité. Du Château de la Renaissance aux constructions d’après-guerre, des exploitations agricoles aux grands centres commerciaux, des résidences pavillonnaires aux tours HLM, l’équipe artistique retenue, composée de Justine Haelters, vidéaste et Leticia Martinez-Perez, plasticienne, va traverser le temps et l’espace avec les habitants des quatre villes.

Cavalcade
La cavalcade représente à l’origine, un défilé festif de gens montés sur des chevaux, mais désigne aussi plus largement des carnavals auxquels ils n’y prennent pas toujours part. Cette idée de chevauchée bruyante et agitée rend compte de l’univers ludique et décalé que Justine Haelters et Leticia Martinez-Perez vont déployer lors de cette résidence-mission. Elles lient la traversée à l’idée de transformation, la métamorphose d’une forme à une autre. Leur intention est de proposer un nouveau réel à partir d’expériences collectives. Jouer avec les codes, c’est troubler les identités, frôler les limites, et créer des ambiguïtés. En utilisant le décalage comme un outil pour inventer des formes nouvelles, elles proposent d’expérimenter des croisements d’univers à partir de références diverses selon trois grands axes : le costume, le portrait et l’espace public.
La résidence-mission vise à donner à voir et à comprendre la recherche et la pratique artistique, à faire pratiquer grâce à ce processus de co-création et à la rencontre des participants avec l’équipe artistique, son imaginaire et sa démarche. La résidence-mission se déroule de septembre 2018 à juin 2019. Elle est composée de trois phases : rencontres, action artistique et production d’un objet, d’une édition.

D'octobre 2018 à avril 2019.

Lilian Lloyd 2Lilian Lloyd
La ville de Sarcelles accueille en résidence de création Lilian Lloyd, auteur, metteur en scène et comédien et la compagnie Le bruit du murmure, du 1er octobre 2018 au 30 avril 2019.
Né en mars 1973, Lilian Lloyd a suivi une formation de clown, de commedia dell’arte et de scénariste. Après un diplôme universitaire et la réalisation d’un bon nombre de courts-métrages primés, il se lance dans le théâtre à 24 ans et trouve sa véritable vocation, l’écriture dramaturgique.
A ce jour, dix-sept de ses pièces ont été publiées, principalement aux éditions Eclats d’Encre, dont trois avec le soutien du Centre national du livre. Celles-ci sont jouées partout en France, en Suisse, en Espagne ou encore en Russie et se partagent une trentaine de prix et de récompenses. Dans ses tiroirs, à l’heure d’aujourd’hui, on peut trouver plus d’une soixantaine de pièces, où il touche à tous les styles (drame, thriller, polar, comédie de mœurs...) tout en gardant sa signature. Polyvalent, il est aussi metteur en scène, comédien et compositeur de la musique de ses spectacles. Ne sombrant jamais dans le pathos, son écriture se fait toujours à hauteur d’homme, racontant des combats ordinaires (ruptures, deuils, quête d’identité...), le tout dans un humour léger ou très ironique. D’après J-L. Jeener « L’humain est au cœur de son projet ».

Alex Metzinger By Candice Nechtich 2La compagnie Le bruit du murmure
Des rencontres, des coups de cœur, des synergies, puis l’envie de créer, de proposer…
Est née début 2016, sous l’impulsion d’Alex Metzinger, Le bruit du murmure, compagnie de théâtre avec pour but la création et la diffusion d’activités artistiques, ainsi que la formation théâtrale et l’animation. En son sein, on retrouve des ami-e-s fidèles, d’horizons divers, aux influences culturelles éclectiques, qui ont fait le pari de croire en cette belle aventure. Avec la volonté de proposer des créations ambitieuses comportant toujours un véritable engagement citoyen, à la fois dans le sujet de la pièce ainsi que dans le montage du projet. La compagnie Le bruit du murmure accorde une place importante à la dimension pédagogique et citoyenne des projets qu’elle met en place. A ce titre, elle prévoit un véritable partenariat avec la ville de Sarcelles à l’occasion de son troisième projet sur le racisme et les discriminations, en mettant les échanges et l’enseignement théâtral au cœur de sa démarche. En marge de la résidence de création, la compagnie proposera plusieurs ateliers de théâtre, allant de la découverte au perfectionnement, ainsi que des rencontres au sein des collèges et lycées de la ville et des sessions de répétitions ouvertes au public pendant la résidence.


www.lebruitdumurmure.com

 

La ville de Sarcelles met en vente un appartement de type F1 avec cave et emplacement de parking situé 37 place Charcot ; superficie : 48 m².

Ce bien est estimé à 69 000€

Pour tous renseignemnts contastez le service aménagement au 01 39 94 36 35